mar. Oct 26th, 2021
Scpi à Capital Fixe Ou Variable ?

La première différence notable entre les SCPI à capital fixe et les SCPI à capital variable, c’est le mode de calcul du prix de leurs parts. En effet, avec les SCPI à capital fixe, ce prix dépend de leur succès sur le marché. Par contre, avec les SCPI à capital variable, le prix des parts est calculé en fonction de la valeur des immeubles. 

Au-delà de cette différence, il est important de savoir que chacun de ces deux types de SCPI présente des caractéristiques spécifiques. Il ne suffit donc pas de choisir au hasard une SCPI dans laquelle investir pour garantir des bénéfices à coup sûr. Il faut avant tout bien se renseigner sur le mode de fonctionnement ainsi que sur les caractéristiques juridiques de la SCPI choisie, afin de mieux protéger votre capital.

A propos des SCPI à capital fixe

Les SCPI à capital fixe se distinguent par leur volatilité et leur opportunisme. En effet, avec cette option, vous pourrez voir le montant plafond du capital dans les statuts. Toutefois, celui-ci n’est pas fixe et peut par conséquent évoluer dans le temps. En réalité, le capital est fixe uniquement lorsque l’émission de nouvelles parts n’a pas fait l’objet d’une assemblée générale au sein de la société de gestion. Dans le cas contraire, cette dernière se charge de définir le volume, le montant et la durée de l’augmentation du capital.

Pour cette augmentation, il faut au préalable remplir deux conditions. Tout d’abord, il est indispensable que la dernière augmentation de capital ait été investie à plus de 75% dans différents biens immobiliers. Ensuite, vous devez vous assurer de ne pas vendre les anciennes parts à un prix inférieur à celui des nouvelles parts. Avec toutes ces fluctuations, on peut penser qu’en réalité le capital n’est pas vraiment fixe. Pourtant c’est bien le cas, du moins entre deux augmentations. 

Ainsi, pour une personne qui souhaite investir ou vendre, la meilleure solution est de passer par le marché secondaire. Vous devez simplement garder à l’esprit que le prix ici dépend de l’offre et de la demande. En conséquence, des parts vendues à 1000 euros par exemple, peuvent être cédées à 500 euros quelques semaines plus tard si la demande baisse. Sur le marché secondaire vous aurez plus de chance d’obtenir un tarif intéressant, car il y a une directe confrontation entre l’offre et la demande. Cela conduit à un prix d’équilibre qui s’avère être assez avantageux, surtout lorsque vous êtes vendeur.

Que savoir sur les SCPI à capital variable ?

Au moment d’investir dans une SCPI, il est aussi possible de se tourner vers les SCPI à capital variable. Avec cette option, vous pourrez profiter d’un prix unique qui conduit vers un marché facilité. Vous aurez surtout la possibilité de vendre et d’acheter vos parts à n’importe quel moment. C’est une option qui semble beaucoup plus pratique que la précédente, mais elle n’est pas toujours avantageuse. Il convient donc de faire preuve de prudence, car une telle flexibilité peut avoir des limites. En effet, lorsque le capital maximum fixé est atteint, vous ne pouvez plus souscrire. 

La seule option si cette SCPI vous intéresse, serait d’attendre que des parts se libèrent. Pour ne pas manquer une offre, il faudra faire une veille sur le marché secondaire, afin d’acheter ces parts dès qu’elles seront mises en vente. Vous pouvez aussi patienter jusqu’à ce que la société de gestion décide d’augmenter le capital. Dans ce cas, il faudra vous attendre à une augmentation du prix de souscription également. Pour finir, il faut aussi savoir qu’en choisissant une SCPI à capital variable, il faudra forcément passer par la société de gestion si vous avez l’intention de revendre vos parts.

Alors faites un choix entre les SCPI à capital fixe et les SCPI à capital variable en prenant en compte chacune de leurs caractéristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *